ScIEnCePoRuM

le forum de la prépa IEP
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Débat Fillon- Hollande - Laguillier- Le Pen

Aller en bas 
AuteurMessage
Adrien

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 30
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Débat Fillon- Hollande - Laguillier- Le Pen   Ven 26 Jan - 2:04

J'ai pensé qu'il serait intéressant de relancer un débat politique à maintenant 3 mois de l'échéance électorale. J'invite par conséquent ceux qui ont regardé l'émission " A vous de juger ", jeudi soir sur France 2, à livrer leurs impressions sur les différentes propositions et thémes abordés par les politiciens présents. En l'occurrence : Francois Hollande, Francois Fillon , Marine Le Pen et Arlette Laguillers.

Il y a des choses à dire de cette émission tant certaines idées formulées par certains ont été à mon sens mensongères et grotesques :

Je pense notamment à M. Hollande qui décroche la timbale en prétendant qu'en France on travaillera moins (35h / semaine ; 40 années de cotisations ) , et que l'on parviendra à verser des retraites généreuses à un nombre croissant de retraités . (exception en Europe soit dit en passant) Cela biensur sans mettre en péril notre système de retraite déjà en faillite...( il n'a pas précisé comment il financerai cette chimère ) J'ajoute que M. Hollande , qui se dit le défenseur de l'égalité , ne reviendra pas sur les régimes spéciaux qui perpétuent des injustices criantes entre salariés du public et salariés du privé : Motif invoqué par M. Holande , je cite : " les régimes spéciaux sont justifiés" ( réponse légère...) . Motif réel qui est mon interprétation de la question " Je m'apelle Francois Hollande et je suis un éminent énarque de 52 ans . Malgré mes allures d'abruti je sais pertinamment que les régimes spéciaux perpétuent des inégalités et mettent en danger le financement du systeme des retraites... Problème , mon electorat est constitué de 80% de bénéficiaires des régimes spéciaux et je ne tiens absolument pas à le froisser ... Alors , que faire ? Rien ... Je n'ai pas de courage politique et j'ai ma cruche de femme à faire gagner...

Sur cette fin volontairement provocatrice j'ouvre le débat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruddy

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 29
Localisation : Marquette
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: Débat Fillon- Hollande - Laguillier- Le Pen   Ven 26 Jan - 21:27

Alors, j'ai regardé l'émission, enfin à partir de 22 heures uniquement ...

Intéressant, mais bon ... c'est pas là qu'on apprendra énormément de choses !
Sinon il faut noter que Mr Hollande est un grand bavard, ayant parlé 3 minutes de plus que Mr Fillon Laughing
Et l'entrée en jeu assez surprenante de la fille Le Pen ... elle en a réservé pour chacun des représentants ... c'était à voir, enfin pour moi !

Sinon sur le fond, les intervenants étaient intéressants, assez significatifs des principaux problèmes en ce moment, et sur ce que j'ai vu, ni Fillon, ni Hollande n'ont été très convaincants ... mais bon certains choses m'ont certainement échappées ...

Pour revenir à ta dernière phrase ... la cruche a encore frappé Laughing Laughing Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 30
Localisation : ben dans le bassin minier hein !!!
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Débat Fillon- Hollande - Laguillier- Le Pen   Ven 26 Jan - 23:04

Je n'ai pas pu suivre l'émission (étant occupé à faire la fête pour rappeler que l'important dans la vie c'est l'épanouissement personnel), en revanche, je tiens juste à te répondre Adrien.
Oui, les régimes peuvent paraître une aberration pour certains. Les personnes des régimes spéciaux, sont donc bien à différencier des fonctionnaires. Je souhaite personnellement que les régimes spéciaux soient juste remis au niveau de celui des fonctionnaires. Mais il est clair et net, qu'il ne faut en aucun cas, mettre en accord le niveau du public, et du privé. C'est très facile de tirer sur la corde "service public" quand ça va mal. J'aime dire aux gens que si c'est si bien dans le public, il n'avait qu'à y bosser (d'ailleurs la plupart des gens qui critiquent le service public aimerait que leurs enfants y travaillent...contradiction quand tu nous tiens!!), mais je rappelle que pour travailler dans le secteur public, et donc être fonctionnaire, il faut passer un concours, aussi bien pour travailler dans la police, la poste ou l'enseignement, mais encore faut-il que ces personnes critiquent envers le privé, réussissent le concours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 30
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Débat Fillon- Hollande - Laguillier- Le Pen   Ven 26 Jan - 23:06

Effectivement tu as raté la partie de l'émission la plus interessante. Au cours de la première heure, seuls Hollande et Fillon débattaient. On a donc pu voir clairement la différence entre le projet du PS et celui de L'UMP. Cela dit, j'ai été décu par le débat car il manquait d'intensité et trop peu de thémes ont eté abordés par les représentants des deux camps.

J'ai en revanche apprécié l'entrée de Marine Le Pen. Je trouvais que sa métaphore de la femme battue était un trés bon argument pour convaincre les electeurs de voter en faveur du FN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 30
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Débat Fillon- Hollande - Laguillier- Le Pen   Ven 26 Jan - 23:49

Oui je conviens que les concours d'entrée dans la fonction publique sont difficiles. Aussi, j'ajoute que si tout le monde reve d'entrer dans la fonction publique c'est qu'il y a des raisons : garantie de l'emploi, rémunération correctes, retraites confortables, avantages pour les prets.... Mais là n'est pas la question. La question est de savoir au nom de quoi les fonctionnaires bénéficieraient de tels avantages ? Si je dit ca c'est simplement qu'aujourd'hui les régimes spéciaux ne sont plus justifiés et qu'au nom de l'égalité entre salariés du public et du privé, ils doivent etre remis en cause. Qu'on ne me dise pas que les métiers de la fonction publique sont plus difficiles que les autres. Cela a pu etre vrai à l'époque, ca ne l'est plus aujourd'hui. Je m'appuie simplement sur les chiffres pour etayer mon argumentation. 67% des salariés de la RATP partent à la retraite avant 55 ans, 75% des salariés de la SNCF la prennent avant 55 ans, 50% des gaziers et des electriciens EDF la prennent avant 56 ans. Est -ce normal ? Non seulement ces gens travaillent moins, mais ce sont eux qui percoivent les meilleures retraites. Pour 1 euro cotisé , une ouvrière du privé recevra 1.04 euros de retraite. Pour 1 euro cotisé , une simple salariée de la banque de France touchera 2.42 euros ! La première travaillera minimum jusqu'a 60 ans , la seconde maximum jusqu'à 55 ans . Et en plus d'avoir travailler plus et d'avoir une retribution moins importante , la pauvre ouvière mourra plus jeune ( c'est statistique ) Est-ce juste ? . Les fonctionnaires sont les gens qui vivent les plus vieux, qui travaillent le moins d'années et qui ont les meilleures retraites. Le sytème est inique... .
Dans cette logique je peux multiplier les exemples ( j'ai les chiffres vous pouvez les verifiez dans le magazine Le Point du mois d'aout ). La retraite d'un electricien du privé sera calculée en fonction de ces 40 années de cotisation. Sa retraite est donc une moyenne des salaires qu'il a percu au cours de sa vie. Cela ne fonctionne pas de la meme manière pour un salarié d'EDF. Sa retraite sera calculée en fonction de son dernier salaire , soit le plus élevé de sa carrière ! Au final les ecarts de retraite entre ces salariès qui exercaient le meme emploi est immense.

Conclusion , les salariés du privé travaillent plus , ont une moins bonne retraite, meurent plus tot donc profitent moins de leur retraite et comble de tout , doivent financer les déséquilibres du systeme de retraite des fonctionnaires ! Fonctionnaires qui soit dit en passant ne cotisent pas à l'Unedic.
J'ai encore des dizaines d'exemples à fournir donc j'attend que vous m'expliquiez au nom de quoi ces inégalités sont acceptées par tous.
Pendant que j'y suis , et quitte à passer pour le méchant libéral, je voudrais tordre le cou à une idée recue qui voudrait que les salariés du public ont un salaire inférieur à ceux du privé. C'est faux et archi faux.

Mais la gauche ne peut pas se permettre de revoir les systemes de retraite car les fonctionnaires représentent 80% de leur electorat. Quel dilemne ..Ce manque de courage et ce court - termisme menace le systeme de retraite mais personne ne s'en soucie car l'election doit etre remportée. Alors c'est certes facile de tirer sur les fonctionnaires , mais force est de constarer qu'ils sont budgetivore et qu'ils bénéficient d'avantages scandaleux.
En disant cela je ne remet pas en cause le service public auquel je suis attaché et qui globalement est de qualité. Je critique juste ces régimes spéciaux qui n'ont pas lieu d'etre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 30
Localisation : ben dans le bassin minier hein !!!
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Débat Fillon- Hollande - Laguillier- Le Pen   Sam 27 Jan - 11:59

Au nom de quoi les fonctionnaires bénéficient de ces avantages?
Tout simplement, parce qu'ils travaillent au service de l'état, et qu'ils ont une mission de service public, qui est de faciliter le quotidien des français, et quand il s'agit de biens et services marchands, ils sont les artisans d'une politique commerciale qui fait que le bien ou le service reste de qualité, et pour un prix abordable.
Prenons quelques exemples :
_ les renseignements telephoniques, un fiasco : le 12 fonctionnait très bien, mais il a fallu le remplacer par une concurrence qui n'a fait qu'augmenter les prix, et qui, après enquète évidemment, a révélé que l'efficacité n'a pas été renforcé. Au contraire, les publicités pour ces sociétés empestent nos écrans de télévision. Voila la conséquence d'une politique qui ne répond qu'au dogme libéral...
_ les autoroutes : Le gouvernement a cru bon de céder les autoroutes de France au privé pour amasser une somme rapidement, alors qu'en les conservant, les bénéfices annuels étant important, la somme aurait été beaucoup plus importante à long terme.
Et qu'est-ce que j'apprend ce matin sur RTL? Une augmentation des tarifs des autoroutes du sud de 2% à partir du 1er juillet 2007...
Voila, les fonctionnaires participent à cette conception d'un service public populaire et la plupart du temps efficace (quoi qu'on dise sur le train qui est arrivé en retard, on ne parle jamais de tous les autres trains qui arrivent à l'heure. Chaque semaine, je prend le train pour rentrer chez moi depuis le mois d'octobre, et je ne déplore aucun retard.)
Oui, il serait peut-être bon de remettre le niveau des régimes spéciaux à celui des fonctionnaires, mais certainement pas à celui du privé.
Leurs avantages sont une reconnaissance de l'Etat envers leur travail, avantages que certains salariés (évidemment pas tous) recoivent en rémunération. Car, même si je risque de contredire totalement ta pensée, les fonctionnaires gagnent moins que les personnes du privé. Je prend un exemple tout simple : mon père, cadre moyen à la poste, Responsable prévention pour la moitié du département du Pas-de-Calais, prévenant les risques professionnels pour environ 3000personnes, gagne largement en dessous des 4000euros, seuil qui je suis sur, aurait été plus ou moins atteint dans le secteur privé, vu le travail effectué. Mais il ne s'en plait pas, il a en effet la sécurité de l'emploi et la passion de son boulot, et n'hésite pas à dépasser facilement les 50h de travail par semaine (encore une fausse idée sur les fonctionnaires : 8H - 12H / 14H - 16H )alors que son salaire n'est tablé que sur 35heures, et non les heures supplémentaires ne sont pas payées...

Tu dis que les fonctionnaires sont ceux qui vivent le plus vieux, si tu considère que tous les fonctionnaires travaillent derrière un bureau, c'est en partie vrai, mais compare avec les personnes ayant le même travail dans le secteur privé, les résultats seront les même. Ton analyse est fausse puisqu'elle n'a que pour but de monter les uns contre les autres, la majorité contre la minorité. Rejoins-moi un été faire une tournée de facteur, lève toi vers 6H au grand maximum, travailler parfois 7 ou 8H d'affiler sous la chaleur, à porter un vélo de 40kg...fais ça pendant pendant quelques années, tu commenceras à aller voir régulièrement le médecin du travail pour tes réguliers mals de dos, et 10 ou 20ans après, tu resteras bloqué dans un fauteil...Il y a surement encore beaucoup de fonctionnaires qui n'ont pas un métier de bureau comme tu le sous entends, mais j'avoue je parle seulement de ce que je connais, ce qui apparament n'est pas ton cas.

Tes chiffres du Point, me semble aussi faux, que les connaissances de Mr. Coppé, ton ministre du budget, qui semble vouloir assimiler tout le monde dans la partie de la population qui gagne plus de 4000euros. Quel courage politique d'erroner des chiffres volontairement pour moduler l'opinion politique qui pour une partie qui n'a, ni le temps,ni la possibilité de vérifier ces chiffres, et qui donc gobent facilement les aneries du gouvernement en place...
De surcroit, quel courage politique de fustiger le projet des 35heures quand on est dans l'opposition, et je constate qu'après 5ans au pouvoirs, les 35heures sont toujours en place. Pourquoi? parce ça froisserait l'électorat. Et pourquoi les régimes spéciaux n'ont pas été réformé, alors qu'on les critique ouvertement depuis je ne sais combien de temps? par manque de courage politique, pardi !!

En tout cas, je tiens aussi à remercier ton gouvernement pour les déremboursements de médicaments, et qui évidemment va toujours dans le même sens, au détriment des plus démunis...dans laquelle je ne me reconnais pas, parce que je n'ai pas de raison de me plaindre car mes parents gagnent leur vie correctement, encore faut-il se souvenir du commentaire de clemence sur la perception de "bien gagner sa vie"...
Avec des discours aussi dogmatiques et ignorant que le tien, je me sens pousser vers des partis,qui défendent des idées qui se rapprochent foncièrement des miennes. Tant que j'y suis, un petit message pour les médias qui s'ils continuent à travailler de cette manière et si S. Royal continuent à débiter des conneries plus vite que son ombre, on va tout droit à l'élection de Louis-Napoléon Sarkozy...N'oubliez pas le but de l'histoire : Ne pas refaire les mêmes erreurs que dans le passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mac

avatar

Nombre de messages : 110
Age : 30
Localisation : près de Béthune
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Débat Fillon- Hollande - Laguillier- Le Pen   Sam 27 Jan - 12:48

Merci Bertrand de remettre les choses en place, encore que vu la provocation de la fin..... mais enfin c'est de bonne guerre et comme dit Adrien, la provoc' volontaire relance le débat. Je voulais simplement ajouter que les salariés du privé n'ont pas les mêmes obligations de prestation de service que les salariés du public (bénéficiant de régimes spéciaux ou pas). Pour exemple prenons n'importe quelle ouverture à la concurrence d'un service public --> il apparait vite que l'ancien service public se voit de plus en plus coulé sous la concurrence déloyale qui s'installe car la privatisation de ce service public n'étant pas totale, il se voit encore obligé de tenir ses obligations de services public que n'ont pas ses concurrents (exemple de France Telecom <merci Monsieur Breton>).
Alors que faire? Privatiser de manière totale ce service anciennement appelé "public" pour le rendre apte a lutter contre la concurrence? Certainement pas ! Depuis quand fait on les mises à niveau par le bas? Et étant donné que les entprises privées n'accepteront jamais de subir les mêmes contraintes que le public, nous somme d'accord sur le fait que dans certains domaines, ceux qui touchent à la vie ou plutôt la survie des gens (éclairage, chauffage) mais aussi dans ceux qui touchent l'intégrité de la communication d'un pays (courrier et telephonie) il est nécessaire de préserver le service public afin d'assurer une certaine prestation de qualité : tentez donc de faire parvenir votre courrier comme il se doit en Grand-Bretagne.... ou bien prenez le train tant qu'on y est.... (les gilets de sauvetage sont situés sous votre sièges, en cas de collision avec un autre train les airbags se déclencheront automatiquement et les issus de secours si situent ici, ici et ici (remarquez il serait chouette le controleur a faire le speech des hôtesse de l'air ^^)
Bref l'heure n'est pas au débat sur la privatisation mais bien au fait que les bénéficiaires des régimes spéciaux les mérite sans aucun doute et que les fonctionnaires n'en bénéficiant pas méritent tout autant leurs avantages quotidient dans le travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
virgule
Admin
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Débat Fillon- Hollande - Laguillier- Le Pen   Sam 27 Jan - 15:39

j'adore le discours qui dit pousse a la haine de ce qui est mieux...je suis navré de dire ca mais ca me fait penser aux nobles qui poussaient la populations a "punir" les juifs lorsqu'il y avait la peste, geste totalement interessé car juste après ces nobles recuperaient les commerces lucratifs...
'fin bref pour expliquer mon sens du propos, le discours UMP se dit defendant les "ouvrieres du privés" des injustices (c'est marrant mais ou est le discours UMP lorsque les 250 ouvriers de l'usine quebecor se battent pendant 3 mois pour conserver leur emploi?) alors pour augmenter les conditions de travails du privé il faut baisser celles du public et plus particulierement des regimes speciaux... scratch
du coup on en revient au probleme classique, on tire dans les pattes du publics, on le saborde et juste après on dit "regardez! ca marche mal, c'est pas compétitif, faut ouvrir le capital et plus tard..."
l'augmentation du niveau de vie se fait par le haut et pas par le bas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 30
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Débat Fillon- Hollande - Laguillier- Le Pen   Sam 27 Jan - 19:46

Ah je vois qu'il y a de la riposte , tant mieux, c'est interessant de débattre.

On s'est par contre éloigné du débat. Je ne condamnais dans mes propos que les régimes spéciaux. Je le repete , je suis trés attaché aux services publics. Nous avons la chance en France d'avoir un service postal de qualité, de l'electricité et du gaz à bas prix... Et j'espère comme vous que ces entreprises ne seront pas privatisées. J'ajoute que les salaires des fonctionnaires ne sont pas mirobolants. Mais les fonctionnaires ont quelque chose qui n'a pas de prix : La sécurité de l'emploi. Enfin je ne dis pas que les fonctionaires sont tous des fainéants. Cette image est évidemment erronée. Ces personnes ont du mérite de servir l'Etat. Il etait important que je le souligne. Je ne tire pas à boulets rouges sur les fonctionaires pour dire de m'amuser, je juge juste qu'il est anormal qu'il y ai de tels différences au niveau des retraites entre salariés du privé et salarié du public. Ceux sont des salariés de l'Etat certes, mais aprés tout ils sont des salariés comme les autres. Pourquoi auraient t'ils ces avantages ? Tu parles du facteur qui se lève tot , c'est un bon exemple, mais l'ouvrier du privé qui bosse de nuit a un métier aussi difficile... et il travaillera 5 ans de plus et percevra une retraite misérable. Il est là le problème.
C'est aussi une question de bon sens , tous les pays d'Europe, de gauche comme de droite, repousse l'age de la retraite à 67 ans pour parer au vieillissement de la population. On ne peut donc plus se contenter d'arreter de bosser à 55 ans alors que l'on vivra jusqu'a 85 ans ! Je me demande juste comment la France parviendra à équilibrer son syteme de retraites . Non seulement nous travaillons 35h par semaine , mais nous partons à la retraite 6 ou 7 années plus tot que les autres européens ! On se dirige droit dans le mur et il ne faut pas s'etonner que la dette explose... Ce comportement egoiste , ou chacun souhaite garder ses acquis ( et c'est légitime ) n'est malheureusement pas la solution. Il faut penser au long terme. Quant il y aura 1 actif pour deux retraités, comment fera t-on ? Les charges péseront sur nous et il faut le savoir .
Vous me direz que les regimes spéciaux résultent d'acquis sociaux. Mais la prime de charbon que touche le conducteur de train a t'elle encore un sens aujourd'hui ? ( Conduire un tgv c'est appuyer ur un joeystick...)

C'est au nom de l'égalité que je dis ca. Mes parents sont salariés du privé et je peux vous dire qu'ils ont les boules quand ils voient des amis à eux qui qui bossent à EDF partir à la retraite à 52 ans avec des retraites en or... Cela ne vous fait pas réagir vous les défenseurs des ouvriers ? Vous ne trouvez pas qu'il y a un probleme ? L'effort doit etre collectif et l'égalité en entre tous les salariés doit etre respectée. Tout le monde devra faire des sacrifices...

Vous ne pouvez pas nier qu'il faut revoir le systeme des retraites et vite.

Puis je tiens à dire aussi que je n'ai pas fait allégeance à la droite. Je suis de centre droit , c'est vrai , et j'ai simplement adhéré a l'UMP pour suivre une campagne electorale de prés. Cela m'a permis de rencontrer des senateurs , des ministres , des députés et c'est trés enrichissant bien que je ne partage pas toutes leurs idées. Je garde un oeil néanmoins trés critique sur le gouvernement actuel qui mene une politique désastreuse à mon gout. On ne retiendra rien du mandat de Jacques Chirac si ce n'est son manque de courage politique. Et je vous avouerai que je ne sais pas encore à qui je vais donner ma voix au printemps 2007...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
virgule
Admin
avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Débat Fillon- Hollande - Laguillier- Le Pen   Dim 28 Jan - 14:54

moi je pense que la solution a tout ca c'est: une canicule!!!!! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débat Fillon- Hollande - Laguillier- Le Pen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat Fillon- Hollande - Laguillier- Le Pen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COPE VS FILLON
» Hollande et le PS face au piège des affaires
» Hollande dépensier : les experts attaquent son programme
» Futurs ministres de Hollande : qui sont les favoris ?
» Je vais accoucher dans un hôpital en Hollande...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ScIEnCePoRuM :: partie publique :: flood-
Sauter vers: